Umi-bôzu

海坊主

L’Umi-bôzu est l’un des yôkai marins les plus redoutés et mystérieux du folklore japonais. Littéralement traduit par « bonze des mers », cet esprit aquatique est souvent décrit comme une immense silhouette noire, ressemblant vaguement à un moine chauve, surgissant des profondeurs de l’océan pour semer la terreur parmi les marins et les pêcheurs.


 

Culture


 

Description de l’Umi-bôzu

海坊主 Umi-bôzu
海坊主 Umi-bôzu

Les Umi-bôzu (海坊主) sont des yôkai du folklore japonais. Ce sont d’énormes yôkai marins naufrageurs. Ils demandent aux équipages un tonneau qu’ils remplissent ensuite avec de l’eau de mer pour les noyer. Pour éviter ce funeste sort, il faut leur donner un tonneau sans fond.

Probablement aucun autre yôkai aquatique n’est aussi mystérieux que l’Umi-bôzu. Leur véritable forme est inconnue. Les Umi-bôzu ne sont jamais vus qu’à hauteur d’épaules. Ils semblent cependant avoir une forme à peu près humanoïde, avec une peau d’un noir d’encre et une paire de grands yeux ronds.

Les divers témoignages font état d’une grande variété de tailles, allant d’une taille légèrement supérieure à celle d’un navire à une taille tellement inimaginable que seul le visage bulbeux de la créature est visible au-dessus de l’eau. Sa tête est lisse et ronde comme celle d’un vénérable moine, et son corps est nu et noir comme l’ombre. Sa taille gigantesque et son apparence sombre et indéfinie contribuent à son aura de terreur et de mystère.

Umi-bôzu
Umi-bôzu

Étymologie de Umi-bôzu

Le mot Umi-bôzu est composé des mots suivants :

  • qui signifie « mer, océan »
  • 坊主 qui signifie « bonze » et désigne également les cheveux coupés à ras

Son nom peut donc se traduire par « bonze des mers ».

Légendes autour de l’Umi-bôzu

Le marin Tokuso rencontrant un Umi-bôzu
Le marin Tokuso rencontrant un Umi-bôzu, par Utagawa Kuniyoshi

Les Umi-bôzu apparaissent lors de nuits calmes, lorsque rien ne semble sortir de l’ordinaire. Tout à coup, sans avertissement, les vagues et le temps se déchaînent. De ce tumulte surgit une créature titanesque. Elle entreprend de détruire le navire, soit en brisant la coque d’un seul coup, soit en le démolissant petit à petit, selon la taille du navire et de l’Umi-bôzu.

Certains récits les font plutôt serpentins, tandis que d’autres les font plutôt fantomatiques, comme une sorte de funayûrei gigantesque. Si le funayûrei demande un hishaku (une louche en bambou), l’Umi-bôzu quant à lui exige un tonneau de la part de l’équipage. Il s’en sert alors pour déverser d’énormes quantités d’eau sur le pont, coulant rapidement le bateau et noyant l’équipage.

Si on lui donne un tonneau dont le fond a été enlevé, l’Umi-bôzu écope en vain, et les marins peuvent ainsi tenter de s’échapper.

Umi-bôzu

Certains affirment que les Umi-bôzu sont les esprits de prêtres noyés, jetés à la mer par des villageois en colère. Ces prêtres se sont ensuite transformés en yôkai en raison de la nature horrible de leur mort.

D’autres, en revanche, affirment que les Umi-bôzu sont des monstres marins qui vivent dans les profondeurs de la mer de Seto, et qu’ils sont les créateurs d’une grande variété d’autres yôkai aquatiques.

Bien que les récits sur l’Umi-bôzu varient, ce yôkai est généralement associé à la malchance et au danger en mer. L’Umi-bôzu symbolise en effet la puissance imprévisible et souvent destructrice de l’océan, reflétant la relation complexe entre les Japonais et la mer qui les entoure. Les pêcheurs et les marins de jadis devaient naviguer dans des eaux dangereuses, et les récits de créatures comme l’Umi-bôzu servaient à expliquer les nombreux périls de leur environnement naturel.

Umi-bôzu

L'Umi-bôzu dans la culture populaire

En plus de son rôle dans les légendes maritimes, l’Umi-bôzu a trouvé sa place dans la culture populaire moderne, apparaissant dans des mangas, des animés, et des jeux vidéo. Son image continue de captiver et d’effrayer, illustrant l’influence durable des yôkai dans l’imaginaire collectif japonais.

En somme, l’Umi-bôzu est une figure emblématique du folklore japonais qui incarne les mystères et les dangers de la mer. À travers ses légendes, il nous rappelle la puissance redoutable de la nature et la fragilité de l’homme face aux forces indomptables de l’océan.

海坊主 Umi-bôzu

Me soutenir

Vous appréciez le contenu du site et souhaitez le soutenir ?
Vous pouvez apporter votre soutien de différentes manières :

Pour encourager le développement du site et le pérenniser, les contributions même les plus petites sont les bienvenues.
Merci infiniment pour votre aide !

お辞儀
Merci infiniment

 

Articles


 

Retrouvez tous les articles culturels sur cette page.

Laisser un commentaire