Culture


 

案山子 Kakashi – épouvantail et ninja

Épouvantail
案山子 Kakashi, épouvantail

Étymologie :

En japonais, le mot épouvantail s’écrit 案山子 (Kakashi). Il s’agit ici d’un Ateji (当て字) en raison de la lecture inhabituelle des kanjis utilisés :

  • signifie « plan, projet, réflexion »
  • signifie « montagne »
  • signifie « enfant »

En effet, les kanjis 案山子 ont été assignés bien après la naissance du mot Kakashi. Pas par hasard bien sûr, 案山 désigne un endroit plat dans une montagne et 子 une personne ou une poupée.

L’origine de ce terme viendrait du mot 嗅がし (Kagashi), le kanji 嗅 signifiant sentir/flairer/renifler. En effet, des cheveux, des têtes de poissons ou encore de gibier étaient brûlés et embrochés afin d’être dressés dans les champs. La puanteur faisait alors fuir les oiseaux et les bêtes. Cette méthode olfactive serait donc la forme originelle de l’épouvantail.

Kakashi no Sato :

Le village de Nagoro, également appelé Kakashi no Sato (le village des poupées), se situe sur l’île de Shikoku. Ce petit village a pour particularité d’avoir une population d’épouvantails dix fois supérieure à celle de ses habitants. Le village de Nagoro s’est en effet dépeuplé au fil des années et compte désormais moins de 30 habitants (en 2019).

Kakashi no sato

Les premières poupées datent de 2003 lorsque Ayano Tsukimi, une fois devenue retraitée, décide de revenir dans son village natal pour y vivre et s’occuper de son père. Elle fut surprise de retrouver un village sans vie et décida alors de le repeupler entièrement avec des poupées ressemblant à des personnes du village. En une dizaine d’années, plus de 350 poupées ont été fabriquées et disposées partout dans le village, en intérieur comme en extérieur et dans des situations de la vie quotidienne.

Kakashi no sato

La durée de vie de ces personnages n’excède pas les trois ans, mais l’artiste s’évertue à les refaire et les changer pour continuer son travail débuté il y a des années maintenant. Cette particularité du village de Nagoro attire de nombreux visiteurs chaque année, faisant revivre ce coin reculé du Japon. L’idée d’Ayano Tsukimi s’est répandue dans le reste du Japon et d’autres villages dans la même situation ont commencé depuis à créer leurs propres épouvantails. Le dépeuplement n’est en effet pas propre à un ou deux villages mais est un véritable problème national au Japon.

Chiens ninjas
© Naruto (ナルト), Masashi Kishimoto (岸本 斉史)
Henohenomoheji
へのへのもへじ henohenomoheji

Référence :

Kakashi Hatake (はたけカカシ) est un personnage du manga Naruto. Il est un Jônin (上忍, Ninja supérieur) du village caché de Konoha. En tant que chef de l’Équipe 7, il est le premier mentor des principaux protagonistes de l’histoire.

Kakashi est connu pour son utilisation du Sharingan (写輪眼, Œil copieur tournoyant), sous le surnom de « Ninja copieur ». Il a également pour particularité de toujours dissimuler le bas de son visage sous un masque, de telle sorte que l’on ignore à quoi il ressemble véritablement.

Kakashi traversa les échelons ninjas avec une facilité déconcertante : à 5 ans il fut diplômé de l’Académie Ninja, à 6 ans il devint Chûnin, à 13 ans il devint Jônin et il eut une longue carrière dans l’Anbu (暗部, Forces spéciales). Au cours de sa carrière, il acquit de nombreuses techniques grâce à son Sharingan, ce qui fait de lui un ninja très complet.

La nature élémentaire du chakra de Kakashi est le Raiton (Foudre) mais comme tout Jônin, Kakashi peut utiliser plusieurs éléments comme le Suiton (Eau) ou le Doton (Terre), ce qui lui permet de bloquer plus de techniques et d’élargir ses possibilités d’attaque. Il est l’inventeur du Chidori (千鳥, Mille oiseaux), technique qui lui permit de trancher la foudre elle-même. De plus, Kakashi peut aussi prévoir les mouvements de ses adversaires grâce à son Sharingan, ce qui lui donne un avantage considérable en combat et lui permit de perfectionner son Chidori.

Kakashi est capable d’invoquer des chiens ninjas (忍犬, Ninken) constituant « L’escouade des crocs traqueurs ». Ses chiens sont tous doués de parole et ont chacun sur leur dos un henohenomoheji (へのへのもへじ), symboles souvent dessinés sur les épouvantails et faisant référence au mot Kakashi. En effet, Kakashi est le mot japonais pour « Épouvantail » (案山子) et Hatake signifie « Champ » (畑), son nom complet signifie donc « Épouvantail dans le champ ».

Kakashi Hatake
© Naruto (ナルト), Masashi Kishimoto (岸本 斉史)

Sources :

Laisser un commentaire