Zashiki warashi

座敷童子

Le Zashiki warashi est l’un des esprits les plus fascinants et bienveillants du folklore japonais, appartenant à la catégorie des yôkai. Il est généralement décrit comme l’esprit d’un enfant qui habite les vieilles maisons traditionnelles, apportant avec lui une présence à la fois espiègle et protectrice.


 

Culture


 

Description du Zashiki warashi

座敷童子 Zashiki warashi
座敷童子 Zashiki warashi

Le Zashiki warashi (座敷童子) est un yôkai du folklore japonais. Ce sont des esprits de maison qui ont l’apparence d’un enfant. Ils représentent de ce fait la pureté et l’innocence, contrairement à de nombreux yôkai, souvent perçus comme malveillants ou dangereux. Ils aiment faire des bêtises, sont aimés de tous et sont censés apporter fortune et richesse à ceux dont ils hantent les maisons.

Il est rare d’apercevoir directement ces esprits. Il est souvent difficile de distinguer d’autres détails qu’une forme vague, semblable à celle d’un enfant. Lorsqu’ils sont visibles, les Zashiki warashi apparaissent sous la forme d’enfants fantômes, âgés de cinq ou six ans et dont le visage rougit. Les garçons sont vêtus de costumes de guerriers et les filles de kimonos à motifs, avec des cheveux courts et coupés au carré ou longs et attachés.

On dit que seuls les enfants et les propriétaires de la maison peuvent voir ces esprits. Ils ne sont généralement connus que par leurs farces.

Zashiki warashi

Étymologie de Zashiki warashi

Le nom de ce yôkai vient du mot zashiki (座敷) qui désignait à l’origine une pièce avec des tatamis et qui, aujourd’hui, désigne un salon de style japonais. Quant au mot warashi (, peut également se prononcer warabe), il s’agit d’un terme archaïque signifiant « enfant ».

Les Zashiki warashi sont connus sous de nombreux noms différents selon les régions, tels que Zashiki bokko ou Kura bokko.

Comportement du Zashiki warashi

座敷童子 Zashiki warashi

Le Zashiki warashi est connu pour sa nature espiègle, aimant jouer des tours innocents aux habitants de la maison. Ses farces peuvent inclure des bruits étranges, des objets déplacés, ou des traces de pas mystérieuses. Cependant, la présence de ce yôkai est généralement perçue comme un signe de bonne fortune. Les maisons abritant un Zashiki warashi sont souvent très heureuses, car cet esprit apporte chance et prospérité à leurs occupants.

Pour attirer et retenir un Zashiki warashi chez soi, il est dit que l’esprit doit être estimé et élevé comme son propre enfant. Toutefois, trop d’attention peut le faire fuir. Étant de nature enfantine, il lui arrive de faire des farces, voire des méfaits. Dans ce cas, il est conseillé de parler gentiment à l’esprit et d’oublier cet écart.

Zashiki warashi

Légendes autour du Zashiki warashi

Les Zashiki warashi sont considérés comme des esprits gardiens de la maison et des dieux de la chance. On dit qu’une maison ayant un Zashiki warashi prospérera et s’enrichira, et qu’une maison qui chasse un tel esprit tombera dans le déclin et la ruine. La légende est supposée originaire de la région de Tōhoku, mais s’est installée depuis dans la mythologie japonaise.

Dans un récit, une famille a vu un Zashiki warashi quitter sa maison, et tous ont succombé à une intoxication alimentaire et sont morts. Dans une autre légende bien connue de la préfecture d’Iwate, le fils d’un homme riche a tué un Zashiki warashi avec un arc et des flèches. Peu après, la fortune de la famille s’est effondrée.

Zashiki warashi

Dans de nombreux foyers, ces esprits se lient d’amitié avec les enfants de la maison, leur apprenant des chansons, des jeux et des comptines. Ils tiennent également compagnie aux couples âgés, qui traitent souvent le Zashiki warashi comme s’il s’agissait de leur propre enfant.

Le désir d’attirer et de garder ces sympathiques yôkai a conduit à des coutumes telles que la distribution de nourriture dans le zashiki à leur intention, et même le dépôt de pièces de monnaie dans les fondations lors de la construction d’une nouvelle maison.

Cette croyance est tellement ancrée dans la culture japonaise que des entreprises, soucieuses d’avoir la chance avec elles, ont construit des pavillons pour abriter les esprits. Les Japonais prennent ainsi grand soin d’entretenir leur zashiki afin de ne pas chasser les esprits gardiens qui s’y trouvent. De ce fait, ce yôkai soulève l’importance de l’harmonie domestique.

Source : Article Zashiki warashi de Wikipédia

Zashiki warashi

Me soutenir

Vous appréciez le contenu du site et souhaitez le soutenir ?
Vous pouvez apporter votre soutien de différentes manières :

Pour encourager le développement du site et le pérenniser, les contributions même les plus petites sont les bienvenues.
Merci infiniment pour votre aide !

お辞儀
Merci infiniment

 

Articles


 

Retrouvez tous les articles culturels sur cette page.

Laisser un commentaire